GR20 : quels équipements sont nécessaires pour préparer cette randonnée ?

Publié le : 04 novembre 20214 mins de lecture

Pour réussir un trek sur le sentier de grande randonnée 20 ou GR20 en Corse, le randonneur doit apporter divers équipements et matériels s’avérant indispensables pour parcourir un trajet d’environ 180 km. Toutefois, pour que ce trajet soit agréable, le poids idéal du sac à dos ne doit pas excéder 12 kg. Que mettre dans son sac à dos pour trouver le juste équilibre entre les équipements nécessaires et le poids du bagage ?

Des équipements techniques de base

Comme dans tous les treks, le randonneur doit se munir d’un sac à dos. Pour parcourir les sentiers du GR20, celui-ci doit avoir une contenance suffisante, notamment de 30 à 40 litres.

En revanche, en ce qui concerne la taille, il est préférable de la choisir en fonction des matériels à poser, mais également de la manière de faire la randonnée. Outre cela, les autres équipements nécessaires sont un sac de couchage et un oreiller passe-partout. Le randonneur doit aussi se munir de bâtons de randonnée télescopiques, de lampe frontale, de gourde, de poche à eau, de filtres à eau et de pastilles à base de chlore, de sac étanche et de couteau de poche.

Des accessoires d’habillement et des matériels de soins et d’hygiène

Comme vêtements, le randonneur doit se munir de veste imperméable et respirante, de quelques T-shirts respirants, de polaire, de doudoune compressible chaude, de short de randonnées et de pantalon de randonnée convertible. Il doit aussi emporter des sous-vêtements thermiques et des sous-vêtements de randonnée. Si le trek se fait en début juin ou en mi-septembre, il faudra ajouter d’autres pièces comme un sur-pantalon imperméable, un bonnet et des gants de randonnée légers. Côté chaussures, il est préférable de s’équiper de chaussures de trek ainsi que de sandales ou de tongs pour le soir.

D’autres accessoires comme une casquette, un chapeau, un tour de cou ou des lunettes de soleil peuvent aussi être utiles.

Pour les soins et l’hygiène, il faut se munir de trousse de toilette, de savon multi-usage, de serviette de voyage, de sac à déchets, de papier hygiénique et de trousses de premier secours.

Des équipements techniques supplémentaires

Si le randonneur choisit de ne pas passer ses nuits dans des refuges, mais dans un bivouac, il doit s’équiper d’autres matériels supplémentaires. On compte, entre autres, un sac de couchage 3 saisons, c’est-à-dire celui qui offre une température de confort de 5 °C. Il peut aussi emporter des matelas gonflables, un kit de réparation pour matelas, des bols pliants et des couverts, un réchaud et des nourritures lyophilisées. D’autres outils comme une boussole, une carte de la Corse, un téléphone portable, un chargeur solaire et une petite corde à linge peuvent aussi être nécessaires.

Plan du site