Kinésithérapeute : quand en consulter un ?

Kinésithérapeute

Publié le : 20 octobre 20225 mins de lecture

Pour soulager les douleurs musculaires et articulaires quotidiennes, vous pouvez recourir aux services d’un kinésithérapeute. L’avantage est que ce type de traitement est sans effets secondaires inquiétants. Mais en quoi consiste exactement cette discipline ? Quand et pourquoi pouvez-vous faire appel aux services d’un physiothérapeute ? Découvrez toutes les réponses en lisant cet article.

Qu’est-ce que la kinésithérapie ?

De manière générale, la kinésithérapie est une branche de la médecine qui vise à rééduquer, guérir ou détendre un patient par l’utilisation de travaux manuels ou d’appareils spécifiques. Elle se pratique de manière active. C’est-à-dire qu’elle s’accompagne d’une série d’exercices musculaires, de gymnastique ou d’étirement. Mais le kinésithérapeute du sport peut aussi proposer une voie passive en intégrant le massage s’il voit que le patient en a besoin. En pratique, la kinésithérapie est capable de soulager un bon nombre de douleurs musculaires et articulaires. Elle ne présente aucun risque d’effets secondaires indésirables, à condition qu’elle ne soit pratiquée que par un agent ayant suivi une discipline paramédicale assistée. Par ailleurs, le kiné du sport peut également utiliser des instruments techniques dits de kinésithérapie pendant le traitement. Il s’agit notamment de machines qui émettent des ultrasons, des vibrations ou des stimulations électriques. Ces instruments ne sont souvent disponibles que dans le cabinet de kinésithérapie du sport. Pour plus d’informations, veuillez cliquer ici carea-sport.com

Quand faut-il contacter un kiné ?

Veuillez noter que la consultation d’un kinésithérapeute ne doit avoir lieu que dans le cadre d’une rééducation causée par une maladie ou un accident. En résumé, un traitement de kinésithérapie permet de soigner ou de guérir des problèmes moteurs ou de traiter de plus près une paralysie. Comme mentionné précédemment, cette discipline est vraiment efficace contre les problèmes musculaires et articulaires. Cependant, elle est également efficace dans le traitement des douleurs musculo-squelettiques récurrentes, permettant au patient de bouger à nouveau. Elle est recommandée pour les personnes ayant des séquelles post-chirurgicales ou des difficultés respiratoires. En revanche, la kinésithérapie ne peut être pratiquée en cas de fracture, de cancer, de fragilité osseuse ou ligamentaire. La kinésithérapie peut être réalisée à domicile, à l’hôpital ou dans un cabinet kiné sport. Enfin, la consultation d’un kinésithérapeute peut se faire avec ou sans prescription médicale. Mais ce point n’est pas forcément valable pour tous car les cas ne sont pas forcément similaires. En cas de doute, l’avis d’un médecin ne peut être que bénéfique. Une prescription médicale peut également vous permettre d’être pris en charge par la sécurité sociale.

Comment se déroule une première séance de kinésithérapie ?

Si c’est votre première fois, vous devez comprendre que le traitement de physiothérapie se déroule souvent sur plusieurs séances. Votre kinésithérapeute peut vous le proposer à domicile ou dans un cabinet de kinésithérapeute du sport. Dans tous les cas, le professionnel ne pourra vous renseigner qu’après la création de votre dossier patient. Si vous venez sans prescription médicale, vous devez vous préparer à subir des tests ou examens complémentaires tels qu’une radiographie, une IRM, etc. Vous serez également confronté à des questionnaires qui constitueront l’évaluation diagnostique de votre kinésithérapeute. Quelle est la posture qui vous fait souffrir ? Quel est votre problème ? En effet, cela peut être différent pour chaque patient. Il n’existe pas de questionnaires standards. L’objectif de ce bilan est double. Tout d’abord, il permet de mettre en place un programme de traitement adapté au type de gêne que vous présentez. Le nombre de séances nécessaires sera également pris en compte. Mais l’objectif principal de ce bilan est avant tout de sélectionner les procédures nécessaires à la prise en charge de votre cas. C’est le seul moyen pour le professionnel de s’assurer de l’efficacité du traitement proposé. Si aucune amélioration n’est constatée après plusieurs séances, le masseur proposera sûrement d’autres méthodes.

Plan du site