Comment renforcer son système cardio-vasculaire ?

Publié le : 04 novembre 20214 mins de lecture

Être physiquement actif est une étape importante vers une bonne santé cardiaque. C’est l’un de vos outils les plus efficaces pour renforcer le muscle cardiaque, garder votre poids sous contrôle et prévenir les lésions artérielles causées par l’hypercholestérolémie, l’hyperglycémie et l’hypertension artérielle qui peuvent entraîner une crise cardiaque ou un accident vasculaire cérébral. Il est également vrai que différents types d’exercices sont nécessaires pour une remise en forme complète. « L’exercice aérobic et l’entraînement en résistance sont les plus importants pour la santé cardiaque », déclare un physiologiste. Voici quelques exercices qui pourront vous aider.

Exercice d’aérobie

L’exercice aérobic améliore la circulation, ce qui entraîne une baisse de la tension artérielle et de la fréquence cardiaque. De plus, il augmente votre capacité aérobic globale, telle que mesurée par un test sur tapis roulant, par exemple, et il aide votre débit cardiaque (votre cœur pompe bien). L’exercice aérobic réduit également le risque de diabète de type 2 et, si vous vivez déjà avec le diabète, cela pourrait vous aider à contrôler votre glycémie.

Combien : idéalement, au moins 30 minutes par jour, au moins cinq jours par semaine.

Vous pouvez voir ce lien.

Entraînement en résistance (travail de force)

L’entraînement en résistance a un effet plus spécifique sur la composition corporelle. Spécialement pour les personnes qui représentent des risques de maladie cardiaque, cela est une grande aide pour réduire les graisses et pour obtenir des masses musculaires. La recherche montre qu’une combinaison d’exercices aérobics et de travail de résistance peut aider à augmenter le (bon) cholestérol HDL et à réduire le (mauvais) cholestérol LDL.

Combien : au moins deux jours non consécutifs par semaine d’entraînement en résistance sont une bonne règle empirique.

Étirement, souplesse et équilibre

Ce qu’ils font : les exercices de flexibilité, comme les étirements, ne contribuent pas directement à la santé cardiaque. Ce qu’ils font est bénéfique pour la santé musculosquelettique, ce qui vous permet de rester flexible et exempt de douleurs articulaires, de crampes et d’autres problèmes musculaires. Cette flexibilité est un élément essentiel pour pouvoir maintenir l’exercice aérobic et l’entraînement en résistance, explique Stewart.

« Si vous avez une bonne base musculosquelettique, cela vous permet de faire les exercices qui aident votre cœur ». En prime, les exercices d’assouplissement et d’équilibre aident à maintenir la stabilité et à prévenir les chutes, qui peuvent causer des blessures qui limitent les autres types d’exercice.

Combien : chaque jour et avant et après d’autres exercices.

Plan du site